Slamons sur les discriminations

un beau défi pour les menuisiers

constructeurs bois

slam_2.jpg

slam_2.jpg

slam_3.jpg

slam_3.jpg

Edited Image 2017-03-13 12-45-34

Edited Image 2017-03-13 12-45-34

I'm a title. Click me and tell your visitors what's in your gallery.

Lucie Rivaillier, intervenante Slam, a été invitée par la classe de 2TMC dans le cadre du Mois de l'Autre.

 

Elle a dans un premier temps rappelé le sens du mot discrimination. Il est difficile pour certains jeunes de ne pas faires d'amalgames. Un acte répréhensible par la loi n'a rien à voir avec une opinion. Elle a bien insisté sur cette distinction. Les élèves ont donc évoqué les différentes catégories de discriminations puis ils en ont choisi une qui leur semblait proche et à laquelle ils avaient été confronté. Ils ont ensuite formulé des phrases en essayant de trouvé les mots justes, ceux qui peuvent faire mal ou blesser. La rime était subsidiaire, ce qui comptait c'était le propos.

 

Enfin, exercice le plus difficile, il fallait que ces mots soient mis en bouche. Une oralité à laquelle les élèves n'ont pas toujours l'habitude d'être confronté : respecter de la ponctuation, mettre une respiration artificielle sur certains mots plus forts, plus dangeureux, plus douloureux.